Milieux naturels

Même si le développement urbain fait de plus en plus pression sur les derniers milieux naturels de la région tels que les milieux humides, les forêts, les cours d’eau, ainsi que les berges, Laval garde toujours le potentiel d’être une ville prospère et durable grâce à la richesse de sa biodiversité et la qualité de ses espaces naturels.

Forêts et bois urbains

Laval comprend 16 principaux boisés sur son territoire. Quelques-uns sont pris en charge par des organismes, mais plusieurs demeurent encore orphelins et méconnus de la population. Laval se situe dans le domaine bioclimatique de l’érablière à caryer, comme le reste de la grande région métropolitaine de Montréal. Cet écoterritoire est le plus riche et diversifié du Québec, tout en étant dans les plus largement modifiés par l’humain.

Milieux humides

Les milieux humides se définissent comme des écosystèmes caractérisés par la présence d’eau pendant une période suffisamment longue pour influencer la nature du sol et la composition de la végétation (Couillard et Grondin, 1992). Au Québec, les milieux reconnus comme « humides » sont les étangs, les marais, les marécages et les tourbières.

Protection du secteur du sentier du Totem

Le CRE de Laval est fier d’avoir collaboré, avec le Comité de protection de l’environnement de Saint-François (CPESF), à faire connaître l’importance écologique du secteur du sentier du Totem aux membres de la Commission sur la révision du schéma d’aménagement.

Espèces exotiques envahissantes

Les espèces exotiques envahissantes, aussi appelées EEE, sont des espèces, animales ou végétales, qui n’ont pas évolué dans l’environnement où elles sont introduites (exotiques) et dont la reproduction potentiellement incontrôlable pose une menace sérieuse à la survie des populations d’espèces indigènes et donc à la biodiversité.

Protection du Bois du Trait-Carré

Le CRE de Laval et les Amis du Boisé du Souvenir vous proposent un rapport qui offre une première caractérisation du Bois Trait-Carré et évalue ensuite certains impacts de l’urbanisation, comme le recul de la canopée et les îlots de chaleur. L’étude souligne aussi les bienfaits sociaux des espaces verts en milieu urbanisé.

Ruisseaux et plans d'eau

Des ruisseaux parcourent près de 250 km de la surface de l’île Jésus. Depuis 2013, le CRE de Laval caractérise les principaux ruisseaux via le projet Ruisseaux urbains de Laval.

Évaluation de l’indice de qualité des berges et des rives

Depuis 2019, le CRE travaille avec la Ville de Laval à évaluer la qualité des berges des rivières et ruisseaux de Laval.

Nos survivants : Les arbres remarquables de Laval

Le CRE de Laval a réalisé un livre sur les spécimens d’arbres les plus spectaculaires et exceptionnels de Laval intitulé «Nos survivants : les arbres remarquables de Laval». Vous pouvez nous contacter pour obtenir votre copie du livre au coût de 30$, ou mieux encore, devenez membre du CRE de Laval et recevez votre copie gratuitement!

Le projet Ruisseaux urbains de Laval

Avec ses différents partenaires, le CRE de Laval a développé un projet sur les cours d’eau urbains de la région dans le but d’évaluer les impacts de l’urbanisation sur ces milieux sensibles et de mettre en place des mesures pour prévenir leur dégradation et même, améliorer leur situation. Nous avons ainsi déjà arpenté 42 kilomètres de berges!

14 entrées

1 2