Matières résiduelles

Matières résiduelles

Articles - Image d'intro

Conscient que les ressources premières sont limitées et que la consommation génère une quantité importante de matières résiduelles, le CRE de Laval considère qu’en tant que société qui se veut responsable, nous ne pouvons nous permettre de continuer à gaspiller nos ressources de la sorte.

Pour cette raison, le CRE de Laval propose de revoir nos méthodes de fabrication et d’emballage, nos modes de consommation et nos processus de gestion des matières résiduelles de manière à respecter la hiérarchie des  3R-V (la réduction à la source, le réemploi, le recyclage et la valorisation), ainsi que les principes de démocratisation et de responsabilisation de la gestion des matières résiduelles. Il est impératif de commencer dès maintenant à généraliser et intensifier les opérations favorisant les 3R-V, la responsabilité élargie des producteurs, la participation de la population, la régionalisation et les partenariats.

 

À Laval, comme partout au Québec, l’enfouissement et l’incinération des matières résiduelles doivent être utilisés en dernier recours, après une optimisation de l’ensemble des filières en amont. La plupart des matières résiduelles sont encore trop souvent perçues comme des « déchets » alors qu’elles devraient plutôt être considérées comme des ressources exploitables et non à éliminer. Nous devons donc agir en fonction d’une saine et responsable gestion de nos matières résiduelles et considérer tous les produits que nous consommons « du berceau au tombeau ». L’enfouissement massif et pêle-mêle de matières recyclables ou compostables demeure un gaspillage de ressources et d’énergie qui ne devrait plus être permis ni accepté. Si nous ne voulons pas léguer aux générations futures les conséquences d’une situation environnementale insoutenable issue de nos pratiques irresponsables, il est indispensable de changer nos façons de faire et de travailler ensemble pour respecter les objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles.

 

Gestion des matières résiduellesGMR
Retour à la liste des nouvelles